Le Cercle Pégase asbl
Tout sur le Cercle Pégase a.s.b.l.

 

Cercle Pégase asbl (1906)

Fondé en 1906, titré société royale dès 1931 et association sans but lucratif depuis 1948, initialement créé pour favoriser la pratique du cyclisme, aujourd'hui le Cercle Pégase propose des activités basées notamment sur la pratique de la marche, de la randonnée pédestre et du cyclotourisme.

Le Cercle Pégase a.s.b.l. publie un bulletin mensuel disponible sur demande, pour votre information.

Sont organisés sous la conduite de pilotes bénévoles des

  • Promenades cyclistes

  • Marches et randonnées :
    - les mercredis de 12, 18 et 25 km
    - les samedis deux sorties: +/- 7 et de +/- 10 km en boucle
    - les dimanches km variables

  • Sorties Culturelles

  • WE, WE prolongés et séjours en Belgique et à l’étranger.


SECRETARIAT GENERAL ET TRESORERIE :

Mr François ROUSSEAU
Rue du Doyenné 23 à 1180 Bruxelles
secretariat1 [ arobase ] cerclepegase.be
C.C.P. IBAN BE40 0000 1472 1263 CERCLE PEGASE, BRUXELLES

< Retour au menu>

 


COTISATION ANNUELLE DU 1er JANVIER AU 31 DECEMBRE

14,00 €
01,00 € pour les moins de 18 ans (sans envoi de programme)

ASSURANCES FACULTATIVES

L’assurance ne couvre en aucun cas les activités non annoncées par la Revue et/ou sur le site, quel qu'en soit le support, même si elles étaient conduites par un pilote agréé.

2,00 € assurance pédestre (*)
2,50 € assurance pédestre + RC cycliste (*)

(*) NB : couvrant votre responsabilité du 1er janvier au 31 décembre.

Il semble utile de préciser à nouveau les diverses formes d’assurance-groupe en cas d’accident auxquelles nos membres peuvent souscrire par l’intermédiaire du Cercle. Pour s’assurer, il suffit de joindre la prime à la cotisation.


PEDESTRIANS (Allianz) - La prime de € 2,00 concerne exclusivement la participation aux activités inscrites à la Revue mensuelle et/ou sur le site internet, y compris le chemin du domicile au lieu du rendez-vous et vice-versa. Cette assurance couvre (*):

  1. La responsabilité civile - dégâts corporels € 2.478.935,25, dégâts matériels € 247.893,52 (limités à € 12.394,68 pour les incendies de forêts), protection juridique € 1.239,47.
  2. Pour les assurés jusqu’à l’âge de 70 ans, dommages corporels - invalidité permanente, maximum € 12.394,68.
    - décès, € 7.436,81.
    - frais de traitement, une fois le barème INAMI, pendant 75 semaines, franchise de € 61,97.
    - frais de transport du lieu de l’accident au lieu de soins le plus proche.

CYCLOTOURISTES (Allianz) - La prime de € 2,50 couvre la participation aux sorties pédestres dans les conditions prévues ci-dessus. Dans le cadre des activités cyclotouristes, seule la responsabilité civile (point 1 ci-dessus) est couverte.

 

(*) Les montants ne sont jamais iATTENTION: VELOS ELETRIQUES (Voir également la rubrique ci-dessous)
Le vélo électrique apparenté à un vélo classique, doit répondre à ces trois conditions:
• Il n’y a d’aide électrique que lorsque vous-même pédalez.
• L’aide n’est apportée qu’à une vitesse de 25 km/h maximum
• La puissance délivrée est de maximum 250 Watt.
Si une de ces conditions n’est pas remplie, l’assurance que propose le Cercle Pégase a.s.b.l. n’est plus valable. Voyez avec votre assureur les obligations légales. Attention, les speed pedelec sont considérés comme des cyclomoteurs de classe B et donc sont soumis à leurs règles de circulation (http://mobilit.belgium.be)ndexés

Nous insistons particulièrement pour que les paiements des cotisations et éventuellement de l'assurance facultative soient effectués uniquement par virement au C.C.P. n° IBAN BE40 0000 1472 1263 du Cercle Pégase. Si toutefois, certains membres tiennent absolument à régler leur cotisation en liquide aux séances ou à un responsable, il est impératif qu’ils présentent le montant exact en €.

IMPORTANT: certaines mutuelles interviennent dans le remboursement de frais d'affiliation à des clubs sportifs et assimilés comme l'ASBL PEGASE. Nous vous conseillons vivement de vous informer auprès de votre mutuelle. L'attestion de votre mutuelle dûment complétée doit parvenir à Mme VANDERMEIREN, place Terdelt 2, Bte 8, 1030 Bruxelles qui vous le renverra revêtu de sa signature et du cachet officiel du Cercle PEGASE. Afin de lui faciliter la tâche, joignez une enveloppe timbrée avec votre adresse ou celle de la mutuelle. Elle vous en remercie d'avance.

< Retour au menu>

 

CLAUSE DE RESPONSABILITE

Les participants déclarent décharger le Cercle Pégase a.s.b.l. ainsi que tout membre du Cercle Pégase a.s.b.l. (dénommé ci-après organisateurs), qui organise une ou des activités de toute responsabilité, tant contractuelle qu'extracontractuelle, pour tout acte, toute faute, même lourde, toute négligence ou abstention, à l'exception de la faute intentionnelle, que les organisateurs pourraient commettre lors de l'organisation de marches, randonnées, sorties cyclistes, visites et autres événements et lors de la réservation de séjours tant en Belgique qu’à l’étranger.

Les participants renoncent notamment à tout recours contre les organisateurs du fait de tout dommage qu'ils pourraient subir au cours des marches, randonnées, sorties cyclistes, visites et autres événements. Ils reconnaissent également ne pouvoir exercer de recours contre les organisateurs en restitution de l'acompte et/ou du solde versés, si ceux-ci venaient à être perdus en raison de l'insolvabilité (faillite, réorganisation judiciaire, déconfiture...) ou d'un acte frauduleux des propriétaires ou gérants du logement

Tout litige lié aux activités du Cercle Pégase a.s.b.l. est de la compétence exclusive des tribunaux de Bruxelles. Seul le droit belge est d’application. La participation aux activités du Cercle Pégase a.s.b.l. vaut acceptation des dispositions qui précèdent.

< Retour au menu>

 

VELOS ELECTRIQUES (http://mobilit.belgium.be)

Dès le 1er octobre 2016, les règles concernant les vélos motorisés et les vélos électriques rapides ou pedelecs sont renforcées.

Vélos électriques

Vélo : il peut aussi s’agir ici d’un véhicule à plus de 2 roues, sauf pour les speed pedelecs, qui ne peuvent avoir que 2 roues.

Assistance au pédalage : cela signifie que le moteur fournit une force de propulsion lorsque le conducteur pédale.

But premier de l’assistance au pédalage : en plus de l’assistance au pédalage, il est possible que le moteur fournisse aussi une force de propulsion sans devoir pédaler.

Casque : un casque de cyclomoteur ou un casque de vélo est obligatoire pour le conducteur et le passager d’un speed pedelec. Le casque de cyclomoteur et le casque de vélo doivent être homologués au niveau européen et protéger les tempes et l’arrière de la tête. Un marquage CE à l’intérieur du casque prouve qu’il est conforme à la norme européenne.

Assurance : une assurance en responsabilité civile automobile est obligatoire pour un vélo motorisé ou un speed pedelec si le moteur peut fonctionner de manière autonome sans devoir pédaler. Cette assurance n’est pas obligatoire pour un vélo électrique, mais une assurance familiale (RC vie privée) est vivement recommandée.

Plaque d’immatriculation : une petite plaque d’immatriculation (10 cm x 12 cm) est obligatoire pour le speed pedelec. Voyez le formulaire de demande d’immatriculation ci-dessous. Consultez également la rubrique « procédure d’immatriculation » qui vous explique comment remplir le formulaire de demande d’immatriculation. La rubrique « pré-enregistrement » (dans la rubrique « traçabilité ») est également utile aux importateurs ou vendeurs de véhicules, qui sont en charge de la communication des données techniques des véhicules à la DIV.

Règles de circulation : les vélos électriques et les vélos motorisés sont soumis aux règles de circulation applicables aux vélos. Quant au speed pedelec, il est soumis aux règles de circulation applicables aux cyclomoteurs classe B. Exemples : au moyen d’une signalisation, obligation ou interdiction de circuler sur la piste cyclable, autorisation de circuler à contresens dans une rue à sens unique, autorisation de circuler sur des chemins réservés.

Certificat de conformité : le certificat de conformité (COC) est obligatoire pour un vélo motorisé et pour un speed pedelec. Il garantit que le véhicule répond aux exigences techniques européennes. Conservez-le dans un endroit sûr. Vous ne devez pas l’avoir sur vous lorsque vous vous déplacez avec votre vélo. N’oubliez pas de le réclamer lorsque vous achetez un vélo motorisé ou un speed pedelec.

< Retour au menu>

 

AVANT DE VOUS INSCRIRE

Il est préférable que vous veniez nous accompagner quelques fois pour découvrir avec nous nos beaux chemins. Si après ces quelques expériences vous souhaitiez toujours nous rejoindre vous pourrez alors vous inscrire. Attention, seuls les membres inscrits reçoivent régulièrement le bulletin mensuel reprenant toutes les activités du Cercle. De même, l'inscription aux week-ends, week-ends prolongés, séjours et déplacement en car sont exclusivement réservés aux membres en ordre de cotisation.

Vous pouvez télécharger le bulletin d'inscription en cliquant ICI. Le remplir et l'envoyer directement à notre secrétariat par courrier: Madame Michèle MAQUET, Avenue de la Héronnière 98, Bte 35 1170 Bruxelles ou email michele.maquet [arobase] cerclepegase.be ou encore le remettre à un pilote lors de votre prochaine randonnée. Celui-ci le transmettra au responsable du Cercle Pégase.

Votre participation aux activités de base est gratuite, dès lors que vous êtes membre du Cercle (si l’une ou l’autre des activités inclut une participation à des frais (autocar, repas, etc.) cela est clairement mentionné dans le détail de l’activité proposée.

< Retour au menu>

 

SECURITE

https://www.code-de-la-route.be/download/R%C3%A8glement%20de%20la%20circulation.pdf

MARCHER A DROITE OU A GAUCHE DE LA CHAUSSEE ?

Arrêté royal du 1er décembre 1975 portant règlement général sur la police de la circulation routière
et de l'usage de la voie publique « Règlement de la circulation » Moniteur belge du 9 décembre 1975
Version en vigueur à partir du 20 août 2017

Art. 42. Piétons


42.1. Les piétons doivent emprunter les trottoirs, les parties de la voie publique qui leur sont réservées par le signal D9 ou D10 ou les accotements en saillie praticables, et à défaut, les accotements de plain-pied praticables.


D9 D10


42.2.1. Les personnes qui conduisent à la main un cycle, un cycle motorisé, un engin de déplacement ou un cyclomoteur à deux roues ou qui transportent des objets encombrants, doivent emprunter la chaussée si elles causent une gêne importante pour les autres piétons.


42.2.2. À défaut de trottoirs ou d'accotements praticables, les piétons peuvent emprunter les autres parties de la voie publique.
1° Lorsque les piétons empruntent la piste cyclable, ils doivent céder le passage aux conducteurs de
bicyclettes et de cyclomoteurs.
2° Lorsque les piétons empruntent la chaussée, ils doivent se tenir le plus près possible du bord de
celle-ci, et, sauf circonstances particulières, circuler du côté gauche dans le sens de leur marche.
Toutefois, les personnes qui conduisent à la main une bicyclette, un cycle motorisé à deux roues ou un
cyclomoteur à deux roues, doivent circuler du côté droit dans le sens de leur marche.


42.3. Les cortèges, les processions et les groupes de piétons conduits par un guide peuvent circuler sur la chaussée ; ils doivent dans ce cas emprunter le côté droit.
Toutefois, les groupes de piétons composés de cinq personnes et plus, accompagnés d'un guide peuvent
également emprunter le côté gauche de la voirie. Dans ce cas, ils doivent marcher en file indienne.
Lorsque les conditions de visibilité fixées à l'article 30 sont d'application, l'ordre des feux prescrits par
l'article 30.3.5° est inversé.

30.3.5 éléments de colonnes militaires constitués par une troupe en marche, cortèges, groupes en rangs
sous la conduite d'un guide, lorsqu'ils circulent sur la chaussée :
• à l'avant et à gauche, un feu blanc ou jaune ;
• à l'arrière et à gauche, un feu rouge.
Un feu de la même couleur peut être porté à droite. Les flancs de ces formations doivent, si leur
longueur le justifie, être signalés par un ou plusieurs feux blancs ou jaunes qui doivent être visibles
dans toutes les directions.


42.4.1. Les piétons doivent traverser la chaussée perpendiculairement à son axe ; ils ne peuvent s'y
attarder, ni s'y arrêter sans nécessité.
Quand il existe un passage pour piétons à une distance de moins de 30 mètres environ, les piétons sont
tenus de l'emprunter.
Les piétons ne peuvent entraver la circulation sans nécessité sur les trottoirs traversant tels que définis à l'article 2.40.


42.4.2. Aux endroits comportant des signaux lumineux de circulation bicolores pour piétons, ceux-ci ne
peuvent s'engager sur la chaussée tant que les signaux ne les y autorisent pas.
Règlement de circulation Version en vigueur à partir du 20 août 2017
Institut Belge pour la Sécurité Routière 62


42.4.3. Aux endroits où la circulation est réglée par un agent qualifié ou par des signaux lumineux de
circulation sans signaux lumineux de circulation bicolores pour piétons, ceux-ci ne peuvent s'engager sur la chaussée qu'en se conformant aux injonctions des agents qualifiés ou aux indications des signaux lumineux de circulation.


42.4.4. Aux endroits où la circulation n'est réglée ni par un agent qualifié, ni par des signaux lumineux de
circulation, les piétons ne peuvent s'engager sur la chaussée qu'avec prudence et en tenant compte des
véhicules qui s'approchent.


42.4.5. (Abrogé)


42.4.6. Sauf s'ils y sont autorisés par des feux de signalisation, les piétons ne peuvent s'engager sur un
passage pour piétons traversant des rails de tram ou un site propre de tram lorsqu'un tram approche.

< Retour au menu>

 

 

CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'ASBL CERCLE PEGASE

 

CLARK Robertine – Présidente: Réglementations, Relations avec les tiers, Propagande et
Sorties pédestres des samedis après-midi 10 Km

Téléphone

02 / 425 43 39

email

robertine.clark AR@BASE/AT cerclepegase.be


BAIRIN Patrick - Vice-Président: Mise à jour du site Pégase - Voyages

Téléphone

0476 66 85 74

email

patrick.bairin AR@BASE/AT cerclepegase.be

 

ROUSSEAU François : Trésorerie, Secretariat et Assurances

Téléphone

02 345 83 98

email

secretariat1 AR@BASE/AT cerclepegase.be


SCHUBERTH Marion: Conseillère, Bulletin mensuel, Coordination sorties culturelles et Sorties pédestres des samedis après-midi 7 Km

Téléphone

0474 76 96 14

email

marion.schuberth AR@BASE/AT cerclepegase.be


TELLIER Chantal: Sorties pédestres des dimanches

Téléphone

0476 43 56 47 le soir entre 19h30 et 21h00

email

chantal.tellier AR@BASE/AT cerclepegase.be

 

COMITE EXECUTIF DE L'ASBL CERCLE PEGASE

CANTRAINE Claudine: Procès-verbaux des réunions

Téléphone

02 / 734 78 36

email

claudine.cantraine AR@BASE/AT cerclepegase.be


JESPERS Renaat: Sorties cyclistes

Téléphone

0484 11 53 93

email

renaat.jespers AR@BASE/AT cerclepegase.be

 

TRIEST Arlette: Sorties pédestres des mercredis

Téléphone

02 / 476 22 72 ou 0472 29 76 55

email

arlette.triest AR@BASE/AT cerclepegase.be


PRESIDENTE D'HONEUR

VANDERMEIREN-JAUMAIN Lucette 2017 -

ADMINISTRATEURS HONORAIRES

GALLET Jos
NOOTENS Alex


< Retour au menu>


STATUTS DE L'ASBL CERCLE PEGASE


Article premier - L'association a pour objet notamment la pratique du cyclotourisme, l'organisation de promenades et randonnées pédestres, de week-ends et voyages, de visites culturelles et d'agrément. Elle ne s'interdit aucune des activités qui peuvent normalement concourir à l'accomplissement de cet objet, mais elle s'interdit par contre toute activité politique ou philosophique. Elle édite un bulletin périodique ayant pour titre "Pégase".
Elle a son siège à Schaerbeek, Place Terdelt, 2 Bte 8 et relève de l'arrondissement judiciaire de Bruxelles. Elle est régie par la loi, les présents statuts et un règlement d'ordre intérieur.

Article 2 - Le nombre de membres est illimité, sans pouvoir devenir inférieur à trois. Ils paient une cotisation annuelle qui ne peut excéder € 50,-.

Article 3 - En dehors des membres, le Cercle admet des membres adhérents en nombre illimité. Le règlement d'ordre intérieur détermine tout ce qui touche l'admission, la sortie, les droits et obligations des membres adhérents. Ceux-ci paient une cotisation annuelle qui ne peut être supérieure à € 50,-.

Article 4 - Pourront seuls être admis à l'avenir comme membre, par l'Assemblée générale, qui jouit à cet égard d'une liberté absolue d'appréciation, les personnes ayant appartenu pendant cinq années accomplies au Cercle Pégase comme membre adhérent, et qui en feront la demande. Tout membre est libre de se retirer du Cercle en donnant sa démission par écrit. L'exclusion d'un membre a lieu conformément à l'art. 12 de la loi. Les héritiers d'un membre décédé n'ont aucun droit à l'avoir social.

Article 5 - L'Assemblée générale des membres a les attributions qui lui sont réservées par les art. 4 et 12 de la loi. Elle est convoquée par le Conseil d'Administration au moins une fois par an, dans le courant du 1er trimestre ou à la demande d'un cinquième au moins des membres ou à celle de 10 membres. La convocation a lieu au moins huit jours avant la réunion, soit par lettre ordinaire, soit par la voie du bulletin périodique. Les décisions qui sont prises à la majorité simple des présents, sauf disposition légale contraire, sont portées à la connaissance des membres et des membres adhérents, soit par lettre ordinaire, soit par le bulletin périodique, et à celle des tiers par lettre signée par le Président et par un autre membre du Conseil d'Administration.

Article 6 - Le Conseil d'Administration est composé d'un Président, d'un Trésorier et d'un Conseiller, nommés pour 2 ans parmi les membres, et révoqués par l'Assemblée générale. Ces personnes sont rééligibles. Le Conseil d'Administration a pour mission de veiller à l'accomplissement des formalités que la loi impose aux A.S.B.L., de veiller au respect des statuts et de surveiller la gestion du Comité exécutif qui est élu suivant le règlement d'ordre intérieur. Le Président représente l'Association vis-à-vis des tiers.
D'autre part, l'Assemblée générale nomme dans son sein, pour un an, un Commissaire, qui ne fait partie ni du Conseil d'Administration, ni du Comité exécutif, et qui n'est pas rééligible deux années consécutives. Ce Commissaire peut obtenir en tout temps communication de toutes pièces comptables.
Avant la fin du mois de février et en tout cas avant la date fixée pour l'Assemblée générale, le Conseil d'Administration soumet le compte de l'exercice écoulé et le budget de l'exercice nouveau au visa du Commissaire. Le Conseil d'Administration présente ensuite le compte et le budget pour approbation à l'Assemblée qui se tient au cours du premier trimestre de l'année, à laquelle le Commissaire remet en même temps son rapport de vérification.

Article 7 - Le Comité exécutif, dont la composition et le fonctionnement sont fixés par le Règlement d'ordre intérieur, assume entièrement la gestion journalière, par délégation immédiate et révocable de l'Assemblée générale.
Il est expressément entendu, toutefois, que le Trésorier a les pouvoirs nécessaires pour ouvrir et gérer les comptes bancaires de l'association, ainsi que pour encaisser les versements et donner valable décharge des envois recommandés à la poste.

Article 8 - Pour les modifications aux statuts, l'Assemblée générale se conformera en tous points à l'art. 8 de la loi.

 

Article 9 - Du fait de leur adhésion, les membres et les membres adhérents dégagent le Cercle de toute responsabilité civile pour dégâts matériels ou accidents corporels survenus au cours des manifestations organisées par le Cercle ou ses délégués régulièrement désignés.

 

Article 10 - Tout cas non prévu sera tranché par l'Assemblée générale dans le respect de la loi.

 

Article 11 - En cas de dissolution, l'on donnera à l'avoir social une affectation se rapprochant autant que possible de l'objet de l'association.

< Retour au menu>

 

REGLEMENT D'ORDE INTERIEUR

Le Cercle PEGASE a été fondé à Bruxelles le 9 octobre 1906. Il a été autorisé par Décret du 20 octobre 1931 à prendre le titre de Société Royale.

Article 1er. Membres – Le Cercle se compose de membres et de membres adhérents. Le Comité exécutif nomme les membres d’honneur, choisis parmi ceux qui ont rendu des services signalés ou qui ont une très grande ancienneté.

Article 2. Cotisation – La cotisation est fixée actuellement aux taux annuels suivants : membres et membres adhérents : 14 €, Jeunes (moins de 18 ans) : 1 € (sans envoi de programme). Les membres paient une cotisation supplémentaire de 2,50 €. Les membres d’honneur sont dispensés de la cotisation ordinaire mais non du supplément de 2,50 € s’ils sont aussi membres de l’asbl.

Article 3. Membres adhérents – Pour être admis en qualité de membre adhérent, il faut présenter le bulletin d’adhésion ad hoc entièrement complété. Communication en sera faite à la réunion mensuelle du Comité exécutif qui, après un an entérinera l’admission définitive de l’intéressé. La décision du Comité exécutif est sans appel. Toute personne âgée de moins de 15 ans, même membre, ne peut participer aux activités du Cercle qu’accompagnée d’un adulte et sous la responsabilité de ce dernier. Toute démission doit être adressée par écrit au Secrétaire. Tout adhérent en retard de paiement de la cotisation depuis plus de 3 mois sera radié d’office. L’exclusion peut être prononcée par le Comité exécutif à l’égard de l’adhérent qui n’offrirait plus une honorabilité suffisante ou qui porterait préjudice au bon renom ou à la prospérité du Cercle. L’exclusion qui est sans appel, sera notifiée par écrit à l’intéressé. Tout adhérent démissionnaire, radié ou exclu perd tout droit à l’avoir social. Les cotisations versées restent acquises au Cercle.

Article 4. Comité exécutif – Le Comité exécutif est chargé de la gestion journalière du Cercle dans la limite de la délégation lui consentie en vertu de l’art. 7 des statuts. Il se réunit au moins une fois par mois. Les séances sont secrètes. Les décisions sont prises à la majorité simple, le Président ayant voix prépondérante en cas de partage. Ces décisions ont force exécutoire, sous réserve des pouvoirs légaux du Conseil d’administration et de l’Assemblée générale.
Le Comité est composé :
1. des membres du Conseil d’ Administration (art. 6 des statuts)
2. de maximum 8 autres membres (majeurs, comptant au moins un an d’ancienneté) élus par l’assemblée des membres et des membres adhérents
3. des administrateurs honoraires, titre acquis après dix années de présence au Conseil d’administration.
Le Comité choisit en son sein les titulaires des autres fonctions, y compris le secrétaire et, s’il échet, le Vice-président, au cas où le Conseiller renoncerait à ce titre.
Le Comité unanime peut appeler à participer à ses travaux, sans droit de vote, un ou plusieurs autres membres.

Article 5. Elections – Le mandat des membres élus du Comité est d’un an. Ils sont rééligibles. Le renouvellement total s’effectue à la suite de la réunion de l’Assemblée générale ordinaire qui se tient une fois par an dans le courant du 1er trimestre ; cette élection est ouverte à tous les membres et membres adhérents. Les candidatures nouvelles doivent être faites par écrit et parvenir au Président avant la fin du mois précédent l’élection annoncée dans le bulletin mensuel.

Avant le vote nécessaire seulement s’il y a plus de candidats que de postes à pourvoir, les membres et les membres adhérents présents désignent en dehors des candidats deux scrutateurs chargés des opérations conjointement avec les membres du Conseil d’administration. Les élections se font au scrutin secret et à la majorité simple des suffrages. En cas de parité de voix, c’est le plus ancien des deux candidats qui est élu, qu’il soit membre ou membre adhérent. Si un membre élu du Comité exécutif cesse de remplir ses fonctions au cours de l’exercice, le Comité peut, par décision unanime, choisir un autre membre pour achever son mandat. En cessant ses fonctions, tout membre du Comité est tenu de remettre sans délai à son successeur les objets appartenant au Cercle dont il est dépositaire.
Cette dernière règle vaut également pour les membres du Conseil. En ce qui concerne la nomination de ces derniers (art. 6 des statuts), il est précisé que les candidatures nouvelles doivent se faire par écrit et parvenir au Président à la date fixée dans la convocation de l’Assemblée générale.

Article 6. Tout membre ou membre adhérent a le droit de participer à toutes les activités, éventuellement dans la limite des places disponibles, et sous réserve des dispositions qui suivent ainsi que de celles de l’art. 7. Le Comité exécutif peut autoriser l’existence de sections spécialisées en leur permettant dans des limites nettement fixées de déroger à cette règle. Dans ce cas aucun membre ou membre adhérent se trouvant dans les conditions ainsi déterminée ne peut se voir refuser l’accès aux activités de ces sections. Un membre du Comité exécutif est nommément responsable de toute section spécialisée.
Ces disposition ne peuvent déroger aux statuts, qui établissent le caractère unitaire et la gestion centralisée du Cercle PEGASE.

Article 7. Pilotes – Les manifestations extérieures du Cercle (sorties cyclistes et pédestres, visites etc..) ont lieu sous la direction de pilotes mandatés par le Comité exécutif.
Les pilotes représentent ledit Comité dont ils ont les pouvoirs à l’égard des participants. Ils agissent par voie d’observations mais peuvent au besoin exclure de la manifestation la personne récalcitrante, qu’elle soit ou non membre. Dans ce cas, ils sont tenus de faire rapport écrit au Comité qui prendra telle mesure que de besoin.

Article 8. Les modifications au présent Règlement sont du ressort de l’Assemblée générale. Toutes les dispositions contraires des règlements précédents sont abrogées.

Mise à jour en mars 1996 par insertion des décisions prises par les Assemblées générales de 1978 (élection du Conseil), 1985 (Vice-président et cotisation de 350 BEF), 1987 (administrateurs honoraires et cotisation Jeunes), 1996 (sections spécialisées et cotisations), 2001 (cotisation exprimée en € et suppression de la cotisation de membre à vie), 2002 (composition du Comité), 2005 (modifications terminologiques suite à la nouvelle législation sur les a.s.b.l.), 2012 (modification art. 6 des statuts). 2016 (mises à jour suivant différentes modifications arrêtées par le Comité exécutif).

 

 

< Retour au menu>


 

HISTORIQUE DU CERCLE PEGASE

 

La naissance de PEGASE au travers du TOURING CLUB DE BELGIQUE

Extrait de l'Assemblée Générale du 13 mai 1906, paru dans le bulletin officiel de juin 1906

Touring Club de Belgique

La discussion est ouverte sur le « rétablissement officiel des excursions dominicales ».


La parole est donnée à M. Groenveld, qui, dans un très long rapport, se plaint de ce que ces excursions aient été supprimées ; il invoque, en faveur de leur rétablissement, notamment les articles 2 et 16 des statuts. Ces excursions n'auraient pas dû être supprimées, attendu que 138 sociétaires étaient, encore l'année dernière, inscrits pour y prendre part : des voyages lointains sont organisés pour les sociétaires fortunés, il est équitable que ceux dont la bourse est moins bien garnie aient à leur portée des excursions dont ils puissent profiter. Le rapport de M. Groenveld conclut en fin de compte au maintien officiel de ces promenades, dirigées par des membres de l'un des conseils.

M.le président répond que si les excursions du dimanche ont été supprimées, c'est parce qu'on ne trouvait plus dans les conseils personne qui pût les conduire. Il cite l'exemple du T. C. F. où ces excursions, qui se faisaient au début, ont de même été abandonnées officiellement ; actuellement elles ne répondent plus à un besoin, ainsi que cela était dans les débuts de l'association : il fallait alors faire connaître le T. C. B., faire une active propagande, guider les premiers pas des touristes hésitants et ignorant leur pays : à présent, ceux-ci sont instruits, notre service d'itinéraires et de renseignements les met à même de se diriger seuls : les excursions dominicales conduites par un membre du conseil n'ont plus de raison d'être. Cependant, le conseil est tout disposé à aider au maintien de ces promenades : une commission pourrait être nommée parmi les signataires de la proposition, commission qui se chargerait de l'organisation des promenades : aidée par les membres des conseils, cette commission fonctionnerait d'accord avec ceux-ci : le B. 0. serait à sa disposition pour la publication de l'itinéraire sommaire des excursions devant se faire dans le cours du mois : toutes les facilités, enfin, seraient accordées pour la publicité des programmes, les convocations, etc.

Après un échange de vues, il est décidé d’accepter la proposition de M. Van Zeebroeck : une commission sera nommée qui s'occupera de l'organisation et de la direction de ces promenades, qui n'auront cependant pas de caractère officiel.

* * * * *

Dès juillet 1906, dans la rubrique VARIETES, les sorties seront reprises sont le titre: Promenades bruxelloises à bicyclette. Plus tard, elles seront reprises dans les publicités !

Voici les premières sorties organisées par les membres de Pégase

Promenades bruxelloises à bicyclette

15 juillet. – Matinée, réunion au local 7 ¾ h . : Bois, Boitsfort, Groenendael, Overyssche, Notre-Dame-au-Bois, Quatre-Bras, Bruxelles. Environ 35 km.
22 juillet. – Excursion d’une journée (pique-nique) visite du parc de Beloeil. Réunion 7 ½ h. place de la Bourse. Départ par la chaussée de Ninove : Ninove, 22 km ; Ninone-Grammont, 13 km. ; Grammont-Lessines, 8 km. (repos, pique-nique) ; Ath, 11 km. ; Beloeil, 13 km. Total 67 km. (retour en chemin de fer).
29 juillet. – Matinée, réunion au local 7 ¾ h. Départ par l’Avenue de Tervueren, boulevard Militaire, Bois, avenue Deiré, Uccle, Linkebeek, Ruysbroeck, Forest. Environ 35 km.
5 août. – Excursion d’une journée (pique-nique) vers Argenteuil. Réunion au local 7 ¾ h. : Bois, Drève de Lorraine, Waterloo, Argenteuil (repos, pique-nique), La Hulpe, Boitsfort, Bruxelles. Environ 40 km
12 août. – Matinée, réunion pace de la Bourse 7 3/4h. Départ par Avenue Fonsny, Forest, Ruysbroeck, Tourneppe, Alsemberg, Rhode-saint-Genèse, Bois, Bruxelles. Environ 35 km.

N. B. – Les excursions d’une journée, seront combinées de façon à permettre aux membres qui ne disposeraient que de la matinée, de revenir vers midi en ville.
En cas de mauvais temps, les excursions sont supprimées.

Le délégué chargé des excursions,
E. GROENVELDT,
62, Montagne de la Cour.

* * * * *

 

La longue vie de PEGASE a été jalonnée d'anniversaires importants à l'occasion desquels l'histoire du Cercle fut maintes fois évoquée.

Ainsi lors des 75e et 80e anniversaires, Albert REYNAERTS, alors président en exercice, nous a transmis cette histoire de façon fort détaillée ; en accord avec lui, je vous en livre de larges extraits et me permettrai de les compléter pour la période plus récente.

La préhistoire 1906-1918 - PEGASE est créé par une quarantaine de cyclistes dominicaux, habitués des sorties du Touring Club, lequel a commencé à se désintéresser du cyclisme dès 1903. A la Pentecôte 1906 a lieu le premier voyage collectif : Walcheren, 3 jours pour 4,50 F. La cotisation est fixée à 1,20 F.
De 1907 à 1914, le Touring organise à nouveau des sorties ; dès lors PEGASE se cantonne dans la mise sur pied de voyages de deux jours, d'une section de campeurs, de réunions hivernales, de banquets et aussi de représentations dramatiques. La première grande représentation, suivie de bal eut lieu à la Brasserie Flamande le 27 novembre 1909.

1914-1918 - L'occupant interdit bientôt les sorties à vélo ; PEGASE survit grâce à ses autres activités mais aussi aux premières sorties pédestres, surtout en Forêt de Soignes.

L'histoire - de 1919 à 1929 - On sort à vélo tous les dimanches de mars à novembre et il y a quelques sorties pédestres en hiver. Le Cercle acquiert des tentes et les met en location au prix de 2 F par jour. Les voyages de deux jours (Pâques, Pentecôte) coûtent cher : 30 F en 1922, 43 F en 1927 et 55 F en 1928. Une section d'épargne permet de se les offrir plus facilement de même que les banquets annuels.
La cotisation passe à 3 F en 1921, mais il faut y ajouter 3 F d'entrée. Ces montants deviennent 6 F en 1923 et le port de l'insigne - 3,50 F - est rendu obligatoire. En 1928 on est à 9 F, ce qui avec le droit d'entrée ramené à 5 F et l'insigne de 3,75 F représente une dépense de 17,75 F pour le nouveau membre.
Le bulletin, mensuel à partir de 1922, est imprimé en format réduit sur une seule face. Dès 1923, il occupe les deux faces, ce qui ne fait pas encore beaucoup de texte. On se contente d'annoncer le programme. Les excursions dominicales vont de 60 à 80 km, ce qui avec les vélos et les pavés de l'époque n'était pas peu de choses.

A partir de 1925, le Cercle se rapproche du Touring Club, qui daigne à nouveau se souvenir de ses origines cyclistes, et il rappelle en tête du bulletin qu'il est membre permanent de la grande association de tourisme, tandis que celle-ci publie le programme de PEGASE.

Les concerts de carillon attirent la foule tous les lundis soir d'été à Malines. On s'y rend donc, en groupe et à vélo bien sûr. Cependant, dans le courant de 1928, le succès des excursions diminue. On crée un concours d'assiduité mais malgré les efforts du comité qui institue une caisse de voyages, une autre de réjouissance, un rallye-ballon - départ place Sainctelette le 20 octobre 1929 - le nombre de pratiquants ne cesse de diminuer et début 1930, le Cercle ne compte plus que 150 affiliés.

En juin 1929, le local "A la Cour Royale", rue de la Montagne, qu'on occupait depuis les origines, est abandonné pour "La Maison des Artistes" à la Grand'Place.

De 1930 à 1939 - On est entré dans la grande crise économique, tout le monde se serre la ceinture, mais il faut tenir bon. Les principaux artisans du redressement sont Charles 'T Seyen, secrétaire de 1927 à 1940 et Albert Demol, chef-pilote depuis 1929.

Dès 1931, PEGASE a reçu le titre de Société Royale.

De janvier 1931 à juin 1932, le bulletin est stencilé et distribué à raison de 2 exemplaires par membre. La cotisation passe à 12 F, mais le droit d'entrée et le port obligatoire de l'insigne sont supprimés. Le nombre de membres augmente assez rapidement.

Richard De Bock organise un voyage de 10 jours dans l'Eifel, avec 11 participants. C'est le début d'une nouvelle tradition.

L'année 1932 est marquée par l'institution des sorties à vélo le samedi après-midi car la semaine anglaise gagne du terrain. A partir de juillet, le bulletin, toujours de format réduit, est à nouveau imprimé, grâce à la publicité. Ce n'est qu'en 1937 que notre périodique prendra un nouveau format.
La nouvelle vogue du vélo s'affirme. Le 26 février 1933, Charles 'T Seyen organise dans les locaux du Touring Club le premier Congrès national du Cyclotourisme et, en 1935, il apporte le poids des 350 membres de PEGASE à la création de la Fédération Belge de Cyclotourisme dont notre Cercle est toujours membre associé. Georges Mathieu lance le premier concours de photos et l'été voit des excursions pédestres le jeudi soir; elles se terminent souvent devant une demi-gueuze. Deux voyages ont lieu, l'un au Grand-Duché à l'hôtel, l'autre dans les Dolomites en camping.

En 1934, on parvient encore à voyager deux jours pour 24,75 F. L'habitude des sorties pédestres dominicales tend à se réinstaller durant l'hiver 34-35. On se retrouve aussi au local pour jouer au ping-pong, au billard ou au whist. Marcel Mansy crée une section basket-ball. Une kermesse aux boudins à Dilbeek coûte 3 F; les salaires sont bas.

Parmi les innovations de 1935, citons un rendez-vous fixe tout l'hiver pour les cyclistes tandis que ceux qui préfèrent la marche disposent d'excursions organisées ; on maintient même quelques sorties pédestres en été, mais limitées au dimanche après-midi. Le banquet du 15 décembre Aux Acacias, coûte 22 F.

Le Touring Club, qui considère visiblement les cyclotouristes comme des enfants pauvres, tout en voulant conserver son emprise sur eux, est abandonné et, dès 1936, le bulletin ne mentionne plus la qualité de membre permanent, mais bien celle d'affilié à la F.B.C.

Jusqu'à la mobilisation de 1939, c'est le grand essor du cyclotourisme : concentrations nationales, expositions, congrès ne font que soutenir les nombreuses excur-sions organisées par le Cercle.
On recrute beaucoup de jeunes, représentés au Comité par Albert Reynaerts et Robert Porta, les moins de 30 ans sont en majorité. Bientôt, il faut dédoubler les sorties du dimanche en ''standard" pour les promeneurs et randonnées pour les plus forts. Le comité crée un brevet dit de régularité et Alphonse Lhoiest, le crack de l'époque, parcourt 200 km à 18 km/heure.

La vie devient plus facile malgré la déflation. Une section de natation surgit et on banquette trois fois fin 1936 pour 12 F à Lembeek-N.-D. et à Malines et pour 20 F au local. Cependant, à l'Assomption 1937 un voyage de deux jours dans les cantons de l'Est coûte 80 F.

A partir de novembre 1937, le magazine - c'est ainsi qu'on l'appelle désormais - paraît sur six pages et comporte chaque mois un éditorial et des articles.

Le 20 février 1937 a lieu la première pédestre officielle en Fagnes sous la conduite de Richard De Bock. Encore une tradition qui ne sera plus abandonnée. La section camping, très florissante, dispose de trois terrains permanents, à Gaillemarde, à Ronquières et à Chaumont-Gistoux.
Mais voilà septembre 1939. Le Cercle compte 53 mobilisés et l'armée réquisitionne 20.000 vélos. Les excursions supprimées en octobre reprennent en novembre, tandis qu'on envoie des colis aux mobilisés. Il y a même un voyage à Pâques 1940 dont coût 35 F. Quant à celui projeté pour la Pentecôte, inutile de dire qu'il n'eut pas lieu.

La guerre 40-45 - Le dernier magazine imprimé sera celui de mai 40; ensuite, de périodicité incertaine, il ne paraîtra que lorsque l'imprimeur en reçoit l'autorisation de l'occupant, nécessaire pour obtenir du papier. Entre-temps, on se contente d'une feuille stencilée et cela suffit pour que les mordus se retrouvent pour rouler, marcher ou même camper, ce qui est interdit. Cependant il faut supprimer les séances du premier lundi du mois, tant à cause de l'occupation que des difficultés de transport, mais en 1942, on les remplace par des réunions le dimanche après-midi. Il faut dire que le local a émigré en 1939 à la Taverne Bass, rue des Chartreux, pour être transféré successivement Au Cornet, Marché aux Fromages en avril 1941 et Aux Négociants, rue de la Fourche en octobre de la même année. On trouve enfin un support solide à l'Elberg Bourse en 1943. Devenu plus tard Le Piedboeuf, puis le Jupiler Bourse, c'est là que, jusqu'en 1959, nous nous sommes retrouvés le plus longtemps.

Le Cercle recense 10 prisonniers non rentrés et ne compte plus que 200 cotisants. Les pneus ne sont plus remplaçables, quant aux godasses … Néanmoins, on maintient toute l'activité compatible avec cette triste époque. Un groupe important se retrouve le dimanche au terrain de Gaillemarde, bien caché et propice aux jeux des petits nés des nombreux mariages Pégase puis à Rhode-Saint-Genèse pour se livrer à d'interminables parties de volley-ball ou de deck-tennis. Les vélos et tandems, avec remorque improvisée s'il le faut, nous y conduisent par des chemins tranquilles. En mai 1944, le bulletin stencilé annonce la suppression des séances mensuelles, les déplacements en tram devenant trop aléatoires; on se contentera d'une réunion dominicale à l'entrée du Bois pour de courtes excursions.

Le 25 septembre 1944, la revue paraît sur deux pages et, depuis février 1945, elle n'a plus cessé de nous apporter chaque mois les nouvelles du Cercle. On s'est débrouillé pour obtenir des pneus, encore rationnés, et la saison cycliste se déroule normalement. Dans la liberté retrouvée, on ne veut perdre aucune occasion de se rencontrer et, s'il reste de novembre à mars un rendez-vous cycliste pour les irréductibles, on voit se développer une section pédestre d'hiver. Le 23 février 1947, tout le monde participe au premier marathon organisé par Joseph Mierop et Albert Reynaerts (place de l'Yser à Humbeek et retour); un autre, en 1949, ira de Uccle à Hal avec retour à Forest; il comporte un supplément facultatif de 10 km !

Fin 1948, le Cercle se constitue en A.S.B.L. et un Conseil de trois membres est chargé de la gestion. La cotisation passe à 40 F. Ce conseil travaille en liaison intime avec un comité exécutif renouvelable annuellement et qui se charge en fait de toutes les tâches d'administration et d'organisation, avec la participation des pilotes, bien entendu.

Le 29 mai 1949, PEGASE participe à l'inauguration du sentier cyclotouristique Bruxelles-Namur qui a été entièrement reconnu et fléché par une équipe du Cercle. La même année, un banquet de langoustes et de marcassin nous coûte 66 F; à la Pentecôte trois voyages cyclistes ont lieu; l'un en Condroz pour 150 F, à Boulogne pour 250 F et en camping à Ben-Ahin pour rien.

De 1950 à 1980 - Tandis que la cotisation passe à 50 F et que Robert Porta met à la disposition des plus jeunes la "cave" de la rue Potagère où l'on s'amuse follement, Marcel Mansy organise la première fête champêtre à Huizingen.

Robert Porta se convertit lentement mais sûrement au pédestre. La première excur-sion de 25 km qu'il pilote a lieu le 17 mai 1953. A partir de 1957, il y a une sortie pédestre chaque dimanche. Le vélo décline, mais certains refusent d'abandonner et de 1964 à 1974, Jacques Peeters maintiendra presque seul le flambeau en étant présent au rendez-vous tous les dimanches de l'année, hiver comme été.

Vers 1967, on parle beaucoup de la renaissance du vélo, mais cela reste bien timide, tandis que les pédestres connaissent une petite crise consécutive à une croissance qui mélange randonneurs de choc et promeneurs bien à l'aise. L'équilibre est rétabli par un dédoublement permanent des excursions dominicales.

Dès novembre 1971, Jo Deraedt pilote des sorties le samedi après-midi en Forêt de Soignes, lui succéderont Paul Vandenberg, Augustin Moyson et Raymond Grollet. C'est le 19 mars 1975 que Marcel Fauville mène la première sortie du mercredi; il sera suivi par Félix Vanderhulpen.

La section cycliste reprend quelque vigueur à partir de 1968 et en 1976 se constitue un nouveau groupe grâce au retour d'un ancien Pol Broier. Par le chemin de fer ou l'auto, nos cyclos amènent leurs machines vers les petites routes à l'abri de la grande circulation. En 1978, ils prennent des vacances cyclistes collectives en Angleterre.

Pour se convaincre de la bonne santé du Cercle, il suffit de voir la progression des effectifs : de 250 à la fin 1970, on passe à 350 en 1972 et à 520 en 1973. Entre-temps, la cotisation est passée à 100 F pour s'envoler en 1976 à 150 F et à 200 F en 1977.

En 1974, PEGASE s'affilie à la naissante Fédération des Marches populaires, mais la quitte en 1979, car il n'y a pas trouvé ce qu'il en espérait, à savoir la défense sur le terrain du sport pédestre, mais seulement une réglementation interne de plus en plus contraignante des marches dites sportives. Cela n'empêchera nullement de sympa-thiques membres de prendre part aux grands rassemblements que sont la Marche du Souvenir, la Marche de l'Yser, et celle des Trois frontières au lac de Constance. Pour conserver les avantages de l'assurance groupe, le Cercle met alors sur pied avec quelques clubs bruxellois une "Entente des clubs brabançons de marche".

Les marathons annuels restent à l'ordre du jour, les pilotages par plusieurs de nos pilotes chevronnés, seront ensuite confiés à Jo Steiger, puis à André Lambert. En 1979, partis de Tirlemont et voulant fêter le millénaire de Bruxelles, les marathoniens firent leur entrée sur la Grand'Place précédés d'une escorte de police, avant d'être reçus à l'Hôtel de Ville.

De 1980 vers l'an 2000 - Les cyclos se retrouvent en bonne forme et fêtent en 1985 leur 10 ans de relance. Chaque année, ils se retrouvent pour un voyage ou des week-ends tandis que Pol Broier prévoit à partir de 1986 une sortie chaque jeudi après-midi.

Du côté des marcheurs, les randonnées à thème font recette et Robert Porta - toujours lui - nous emmène explorer la France pédestre avec grand succès. Lui succéderont dans l'organisation de ces voyages Monique et André Pauwels, Maguy Gosuin, Pierre Volkaerts et Luc Vandermeiren, ces derniers nous faisant découvrir les plaisirs de la marche non seulement en France mais également au Danemark, en Autriche, en Allemagne ou en Grande-Bretagne. Tous ces voyages coûtent désor-mais entre 15 et 18.000 F; un week-end à Paris en 1993 : 6.000 F.

Aux fêtes champêtres se sont substituées des "concentrations" avec comme but la réunion des diverses sections car depuis 1982, un groupe "Jeunes" a été constitué à l'initiative de Martine Moyson et d'Yves Conrad qui, en 1988 passera sous l'égide de Bernard Boigelot, Martine s'étant proposée de former un nouveau groupe, "Rando+" de type plus sportif.
Après l'immense succès du bal costumé du 70e anniversaire, on remet çà en 1981, mais l'ère des bals semble se clôturer et durant quelques années, c'est un thé dansant au Falstaff qui réunira les fanas de la danse.

Les visites culturelles s'intensifient et sont organisées avec talent par Jos et Jeannine Gallet. Elles ont lieu en semaine une fois par mois avec la collaboration de membres spécialistes comme Marie-Louise Verboven ou Fernand Lequeux.

Autre façon de fêter nos anniversaires : pour le 75e, deux journées de marche sont organisées, l'une de 33 et l'autre de 42 km qui nous mèneront de Namur via Gembloux à Bruxelles et pour le 80e se seront 38 + 42 km qui seront parcourus de Diest via Louvain à Bruxelles.

Les sorties du mercredi connaissent de plus en plus de succès au point qu'elles seront dédoublées en 1990 et élargies à une troisième sortie de 25 km dès 1994; plusieurs bénévoles se sont mis au pilotage et ont permis cette triple activité du mercredi qui réunit occasionnellement plus de 100 participants.

Le groupe des Jeunes et Rando+ se développent harmonieusement et eux aussi se lancent dans l'organisation de week-ends et de voyages itinérants, sac au dos. Ils éditent désormais une feuille d'information propre mais, dans la mesure du possible, leur programme continue d'être publié dans la revue.

Répondant à certaines demandes, des promenades pédestres sont organisées le dimanche après-midi mais cette initiative n'a pu être poursuivie faute de participants et/ou de pilotes.
Après différents déménagements, nous retrouvons notre local du Jupiler Bourse, Marché aux Poulets, mais en 1987 c'est au 't Kapiteintje, rue Sainte-Catherine, que nous nous réunirons désormais.

En mars 1985, la revue change de format en passant de la typographie à la reproduction par photocopie. Cela a permis une réduction substantielle des frais d'édition, tout comme l'informatisation du fichier d'adresses a facilité l'administration des 685 membres que compte le Cercle. Entre-temps, la cotisation annuelle est passée à 400 F en 1996 et à 450 F en 1997.

Le XXIe siècle - A l'aube de ce nouveau siècle, Pégase est toujours présent avec ses 671 membres et poursuit inlassablement ses activités devenues très nombreu-ses. Le jubilé du 100e anniversaire pointe à l'horizon.


Un nouveau local héberge nos réunions mensuelles : l'Auberge de Jeunesse Jacques Brel, Place des Barricades. Polyrando et Rando+ ont leur site Internet, plus récemment c'est le samedi qui s'installe sur la toile de même que nos activités générales qui y sont également annoncées. Avec l'aide d'un spécialiste, notre Trésorier se lance dans l'informatisation de la comptabilité et la tenue du listing des membres.

Autre nouveauté, l'introduction de l'euro qui fait convertir notre cotisation à € 11,16; elle passera à € 12 en 2002. Fin 2004, nos statuts - qui n'avaient subi qu'une adaptation mineure depuis leur origine - sont mis en concordance avec la nouvelle loi sur les A.S.B.L.


Jos Gallet, Paul Segaert et tout récemment, Micheline Broier, digne fille de son père, se succèdent chez les cyclistes tandis que Luc Vandermeiren et Jean Opdebeeck assistés par les pilotes, s'ingénient à satisfaire les marcheurs. Quant aux plus jeunes, leurs sections respectives grandissent et des prémices font espérer que parmi eux se trouveront les prochains responsables du Cercle.

Comme le faisait ressortir M. Reynaerts, "c'est grâce au dévouement désintéressé des membres des Comités qui se sont succédé depuis sa création que Pégase, avec l'appui indispensable de ses pilotes, doit cette longue vie. C'est aussi l'amitié mûrie longuement et partagée par tous les comitards qui en est le ciment. On peut en être fier, car il n'est pas courant de rencontrer une telle constance dans l'apport d'une telle somme de travail. D'aucuns parlent d'un miracle PEGASE."

Nous sommes là pour lui donner raison.

Lucette VANDERMEIREN,
Présidente

En 2016, le Cercle Pégase a dignement fêté ses 110 ans

Pégase fête ses 110 ans

1-10-100-110

Nous allons toujours de surprise en surprise

Car l’âge n’a pas de prise

Nous les Pégaseux

Nous sommes les plus heureux

Et quoique l’on dise

Rien ne nous divise

Marchons, marchons

Telle est notre devise

110 ans n’est qu’un commencement

Marcher, pédaler

Nous le ferons encore longtemps


JP Verkercke


HOMMAGE

Quelques noms ont été cités dans cette "saga"; il est malheureusement impossible de nommer tous ceux qui, d'une manière ou d'une autre, ont contribué à cette belle histoire de PEGASE. Qu'ils trouvent ici l'expression de la reconnaissance et des remerciements de tous les "Pégaseux".

Il m'a paru cependant intéressant de rappeler le nom de quelques uns de ces dévoués dont j'ai retrouvé la trace.

Fondateur : Groenveld, délégué général du TCB

Présidents / Présidents d'honneur
Zachman 1906-1914 / Groenveld 1906-1926
Gustave Dupont 1918 à 1926
Théophile Van Wassenhoven 1926-1927
Paul Lhoest 1931-1932 / Lhoest 1954-1977
Léon Baudot 1933-1936 / Reynaerts 1997
Georges Ponchaut 1936-37
Guillaume Dekoster 1937-1942
Paul Lhoest 1942-1953
Richard De Bock 1954-1974
Albert Reynaerts 1974-1997
Lucette Vandermeiren 1997- 2017
Robertine Clark 2017 / Lucette Vandermeiren 2017

Secrétaires Trésoriers
Bindels 1906 Van Wassenhove 1906
Cremer 1910 Lebon 1914
Van Bol 1911 Stock 1922
Desmedt 1921 Mathieu 1964
't Seyen 1927 Van Meurs 1974
Delforge 1941 Mme Vandermeiren 1987
Porta 1946 Nootens 1997
Mayné 1953
Caby 1954
Creten 1956
Delmelle 1957
Goisse 1958
Delmelle 1959
Caby 1967
Van Meurs 1970
Mme Vandermeiren 1974
Grollet 1995
Nootens 1997
Maquet 2009
Rousseau 2017

 

 

 

< Retour au menu>

 

Il est toujours préférable de contacter le pilote pour prévenir de votre présence et être averti de tout changement éventuel de dernière minute. Dans la mesure du possible et sauf indication préalable du pilote, merci de monter dans la voiture de tête en cas de déplacement en train. Cela permettra à ceux qui montent en cours de trajet de nous retrouver facilement.

Prévoir pique-nique et boisson(s) lors des randonnées d'une journée. Les chiens ne sont pas admis. (Les grossiers personnages non plus !)

Vous désirez venir nous rejoindre afin de découvrir avec nous les beaux chemins, sentiers et voies de notre beau pays ? Pas de problème, la première participation aux randonnées du Cercle Pégase ne nécessite aucune cotisation préalable à notre club de marches. N’hésitez pas, venez nous rejoindre pour une randonnée pédestre ou à vélo et voyez si cela vous plaît et pourquoi pas, revenez régulièrement à nos activités.

Le Cercle Pégase asbl existe grâce à la participation d'organisateurs bénévoles dont la responsabilité ne peut en aucun cas être mise en cause. Chacun participe aux activités à ses propres risques (voir la Clause de Responsabilité).