LA TRANSCALESTIENNE: DE FRAIPONT A RANCE

Table des Matières

LA CALESTIENNE DE GARE EN GARE

La Calestienne de gare en gare est un sentier de longue distance parcourant la Calestienne du nord au sud.

AVANT-PROPOS

AVERTISSEMENTS
NAISSANCE D’UN PROJET
REMARQUES
REMERCIEMENTS

LA CALESTIENNE

LA CALESTIENNE, GENÈSE D'UN RÉGIONYME
GEOLOGIE DE LA CALESTIENNE

LE PARCOURS

FRAIPONT – BANNEUX – REMOUCHAMPS – AYWAILLE
AYWAILLE – AWAN – XHORIS – XHIGNESSE – HAMOIR
HAMOIR – SY – LOGNE – (BOMAL) – BARVAUX
BARVAUX – WERIS – SOY - HOTTON - MELREUX (GARE)
MELREUX (GARE) HOTTON - GROTTE LA MERVEILLEUSE - VERDENNE - MARCHE-EN-FAMENNE
MARCHE EN FAMENNE - HUMAIN - JEMELLE (GARE)
JEMELLE (GARE) – ROCHEFORT - EPRAVE - HAN-SUR-LESSE
HAN-SUR-LESSE - BELVAUX – WELLIN
WELLIN - FROIDLIEU - BEAURAING (GARE)
BEAURAING - FROMELENNES – GIVET
GIVET – TREIGNES
TREIGNES - VIERVES-SUR-VIROIN - (DOURBES) – NISMES
LA BOUCLE DE LA ROCHE TROUEE
NISMES - GROTTE DE NEPTUNE - PETIGNY – COUVIN
COUVIN - DAILLY - LOMPRET - VAULX – CHIMAY
CHIMAY - MUSEE DU MARBRE A RANCE

ITINERAIRES COMPLEMENTAIRES

HAMOIR - BOMAL
BOMAL – DURBUY – BARVAUX
HAN - BOUCLE DES GRIGNAUX
LE TOUR DU MONT D’HAURS
NISMES – MARIEMBOURG (GARE)
MARIEMBOURG (GARE) – NISMES

CARTOGRAPHIES ET TELECHARGEMENTS

CARTES GEOLOGIQUES
CARTES GOOGLE MAP
GPS TRACKS
TOPO-GUIDE

LES TRANSPORTS

LES OFFICES DE TOURSIME

 

LA CALESTIENNE DE GARE EN GARE: de Fraipont au musée du marbre à Rance

Il va de soi que pour réaliser ce parcours au travers de la Calestienne, l'auteur a emprunté des chemins existants en veillant bien à rester dans le domaine public. Une lettre a été adressée à chaque office de tourisme pour s’en assurer. Certains ont répondu positivement … d’autres pas encore (Nov 2013). Ce topo-guide est l'oeuvre d'un amateur, la decription des sentiers à suivre est donnée à titre purement indicatif tout comme le kilométrage et les dénivelés, et n'engage en aucun cas la responsabilité de l'auteur. Le randonneur parcourt l'itinéraire au travers de la Calestinne sous sa propre responsabilité. Le randonneur reste seul responsable, non seulement des accidents dont il pourrait être victime, mais aussi des dommages qu'il pourrait causer à autrui tels que feux de forêts, pollutions, dégradations, etc.

Sauf indication contraire, les textes en italique proviennent de WIKIPEDIA, l’Encyclopédie libre.

© 2013 Cercle Pégase ASBL